Cake vaisselle

Je pense que la majorité d’entre vous sait maintenant ce qu’est un cake vaisselle, étant donné que ça fait quelques temps qu’on en entend parler !

C’est un produit qui ne m’avait jamais fait de l’œil, mais après plusieurs tentatives pas méga convaincantes pour remplacer mon liquide vaisselle (pour le lavage à la main), je me suis dit que ça pourrait être une alternative.

Le bémol du cake vaisselle, dans la recherche de l’optimisation éternelle écologique-économique-pas mauvais pour la santé et tout et tout… c’est qu’il n’est pas fait uniquement avec des ingrédients irréprochables pour l’environnement. Oui parce que voili voilou, pour que ça mousse et que ça lave, il faut des tensio-actifs (oui oui, ce dont les shampoings solides sont bourrés !). Je ne suis pas chimiste, j’ai essayé de me renseigner un peu et en résumé, ce que j’ai compris, c’est que les tensio-actifs, ce n’est pas la panacée pour l’environnement et que c’est plus ou moins agressif pour la peau. J’ai aussi cru comprendre que le SCI (le sodium coco isethionate) était plus doux que le SCS (sodium coco sulfate). Mais il y en a qui sont encore pires. Bref, si vous voulez plus d’infos, vous en trouverez ici (attention, ça fait un peu mal aux yeux et au cerveau 😛 ). Au final, je me dis que c’est toujours moins pire qu’un truc industriel. Mais sinon j’ai longtemps utilisé le produit vaisselle Oecoplan de la Coop et j’en étais très satisfaite.

img_2885

Poursuivre la lecture de « Cake vaisselle »

L’écologisme et nous : Comment trouver de nouvelles routines sans devenir dingo

Dans la vie, on aime bien coller des étiquettes aux gens, les ranger dans des « catégories ». Instagram n’échappe pas à la règle. Je suis bon nombre de comptes estampillés « Montessori », « Zéro déchet » et autres. J’admire les personnes ayant réussi à totalement changer leurs habitudes et qui semblent ne jamais faire de faux pas. Mais il y a ça, des comptes qui pour moi sont des inspirations, des modèles… et la vraie vie. Tu sais, comme la super maison scandinave minimaliste où aucun être humain ne doit réellement vivre 😛 (ou en tous cas pas un être humain s’étant déjà reproduit).

Je vois ma page comme l’archétype du petit compte généraliste : je vous montre un peu de livres, un peu de produits ménagers, beaucoup de petites anecdotes d’un quotidien ordinaire, un peu de déco, un peu de gâteaux, un peu d’anniversaires. Rien de bien précis, juste ce que j’ai envie de montrer, au moment où j’ai envie de le montrer.

Mais un des thèmes pour lequel j’ai le plus de questions, c’est celui qui touche au fait maison et à l’écologisme (oui, en écrivant cet article, j’ai appris qu’on utilise souvent à tort le mot « écologie »). Le fait de faire des produits ménagers maison, de faire attention à la composition des produits de soin, d’essayer de limiter nos déchets.

Poursuivre la lecture de « L’écologisme et nous : Comment trouver de nouvelles routines sans devenir dingo »

Dr Working Maman et Mrs Maman à la Maison

Pourquoi cet article ?

Des mamans qui restent à la maison, en 2019, ce n’est pas le modèle qu’on rencontre le plus souvent. Il y a les familles qui n’en ont tout simplement pas les moyens. Il y a les femmes qui ont commencé une belle carrière et ne se verraient la « gâcher » pour rien au monde, à qui cet équilibre est nécessaire. Et puis ce n’est pas vraiment dans l’air du temps, ça fait un peu rétro, un peu « années 60 ». Quand on me demande ce que « fais », je vois que  ma réponse suscite une certaine approbation chez les personnes, je dirais, de l’âge de mes grands-parents. Un retour aux sources. Un trait tiré entre notre vie et celle qui a été la leur. Chez les personnes de mon âge, voire de la génération de mes parents, je remarque souvent comme un temps d’arrêt. Une sorte d’hésitation. Un sentiment mêlé de surprise et de… je ne sais pas quoi, mais pas de l’admiration en tous cas 😉 .

Il y a quelques semaines mois (oups, le temps a filé), quand je réfléchissais aux sujets « de vie » que j’aimerais bien partager avec vous, celui-ci  m’a tout de suite paru très important. Parce qu’il est probable que ma situation ne soit pas isolée. Peut-être que d’autres mamans se posent des questions ou aimeraient juste savoir « ce que ça fait », ce changement radical de situation.

L’idée de cet article n’est pas de vous convaincre que notre choix – oui, je dis « notre », parce qu’il s’agit bel et bien d’un choix de famille, de couple – est le bon. Il est le bon pour  nous, en ce moment. Pour combien de temps, je n’en sais rien. Pour toujours ? Je ne pense pas (sinon ma santé mentale va être fortement compromise 😛 ). Cela reste quelque chose de très personnel et chacun doit pouvoir faire ses choix selon ses convictions et ses possibilités. Je partage donc avec vous ci-après mon histoire, avec mon ressenti et mon avis sur la question.

Poursuivre la lecture de « Dr Working Maman et Mrs Maman à la Maison »

8 vérités de parents qui font du bien

Le parent parfait

Je me considère comme une bonne maman. Pas la meilleure que je puisse être, mais j’y travaille – on ne parle pas d’être la meilleure tout court, parce que ça n’existe pas et que c’est un but dont la recherche fait obligatoirement plus de mal que de bien. Pourquoi je me considère comme une bonne mère ? Simplement parce que je me pose des questions. J’ai envie de faire mieux. Même si souvent j’échoue, comme tout le monde. On ne vit pas dans un monde aseptisé. Il y a trop de paramètres sur lesquels on ne peut pas influer pour toujours réussir à mettre en pratique la jolie petite image ou théorie qui est là, dans notre petite tête. Quoi ? Genre la FATIGUE, la vie au milieu des cris et des disputes, notre propre éducation, les jours où on a nos règles, notre génétique, la couleur de nos chaussettes ou encore la position de Mercure par rapport à l’axe de rotation de Mars. Ou des trucs du genre.

img_2688 Poursuivre la lecture de « 8 vérités de parents qui font du bien »

Petits cadeaux de Noël DIY (ou pas de Noël en fait !)

Noël Noël, je ne vous parle que de ça on dirait 😉

Pourtant j’ai un anniversaire à préparer avant, mais bon, j’adore Noël et il faut dire que c’est quand même la fête qu’il faut un peu anticiper, parce que si on commence à réfléchir aux cadeaux mi-décembre, c’est le stress et on finit par acheter n’importe quoi.

Et bon ok, j’avoue, je suis une grande anticipatrice. Parfois je délaisse les choses immédiates pour me plonger dans les événements futurs qui me motivent… faut pas chercher !

Qui dit Noël dit calendrier de l’Avent, cadeaux en bonne et due forme, mais aussi petites attentions : celles pour la maîtresse/le maître, pour les personnes chez qui on est invités et pourquoi pas pour le facteur, la concierge ou toute autre personne qu’on a envie de remercier en cette période de fête.

Il y a quelques semaines, en parcourant la page Instagram de Céline (encore une !) de I do it myself, je suis tombée en amour devant ses jolies assiettes calligraphiées. Une belle écriture et de la vaisselle, il ne m’en fallait pas plus ! Je venais de suivre un petit cours de calligraphie, donc les stylos type pinceaux pour la porcelaine m’intriguaient, mais surtout sa technique permettait ce super rendu tout en étant encore une pive totale en calligraphie ! La classe à Dallas quoi !

Assiette_4Plat.jpg
Source : http://www.idoitmyself.be

Poursuivre la lecture de « Petits cadeaux de Noël DIY (ou pas de Noël en fait !) »

Nos listes de Noël 2018

Dans quelques semaines, on sera déjà à Noël. Difficile à croire alors qu’on vient à peine de ranger les casquettes et autres chaussures légères !

Pourtant de mon côté, ça fait déjà quelques temps que je réfléchis aux cadeaux de Noël des enfants. D’autant qu’une de nos filles est née en décembre, elle a donc droit à une double ration de cadeaux… et nous à une double ration d’idées à trouver 😉 .

On n’est pas une famille minimaliste, loin de là… même si honnêtement, de ce que je vois, ce mode de vie semble avoir plein d’avantages et ne pas peser du tout aux enfants (d’ailleurs j’adore le compte Instagram d’Héloïse Weiner, que je suis depuis des années) ! Mais on réfléchit de plus en plus à l’avalanche de cadeaux que trois enfants engendrent et à l’utilité réelle de chaque présent reçu.

Poursuivre la lecture de « Nos listes de Noël 2018 »

Check tes boobs… et ton arbre généalogique !

Octobre rose, just in time

Mois d’octobre oblige, vous avez vu partout poindre des articles sur le cancer du sein, l’importance de l’auto-examen, du dépistage précoce, etc. Et tant mieux ! On peut ne pas être fan des « journée de » et autres « mois de », mais ils ont le mérite d’attirer l’attention des gens sur certains thèmes cruciaux, même si on est d’accord que c’est toute l’année qu’on devrait avoir ça en tête et pas l’espace d’un jour ou d’un mois. Allez, pour le fun, on remet quand même une dernière couche avec l’auto-examen :

Et plus de détails (le texte et tout ça tout ça) ici.

On est le 23, je suis donc encore juste juste dans les temps niveau calendrier 😉

Ici je souhaite vous parler du dépistage génétique, pour le cas où, comme moi il y a 3 ans, vous penseriez que c’est réservé à Angelina Jolie ! Et donc par la même occasion de mon expérience en la matière, puisque oui, je l’ai fait, même sans être Angelina !

Poursuivre la lecture de « Check tes boobs… et ton arbre généalogique ! »